Le réseau informatique, principes et fonctionnement

Le réseau informatique, principes et fonctionnement

Le mot «réseau» définit un groupe d’entité connectée les unes avec les autres. Le réseau informatique est donc un système qui permet à plusieurs appareils de se connecter. Plus précisément d’échanger des informations, de faire circuler des éléments matériels ou immatériels conformément à des règles bien définies.

Approche et généralités

Le réseau (network) est l’ensemble des ordinateurs et périphériques interconnectés. Deux ordinateurs connectés ensemble constituent à eux seuls un réseau minimal. La mise en réseau (networking) est la mise en œuvre des taches qui permettent de relier des ordinateurs. Cela pour qu’ils puissent partager des ressources en réseau.

La finalité d’un réseau est de véhiculer des informations d’un ordinateur à un autre. Cependant, il faut tout d’abord définir le type de codage de la donnée à envoyer. C’est-à-dire sa représentation informatique. S’agit-il de données sonores, textuelles, graphiques ou vidéo.

Les différents types de réseau existants

En général, on peut sectionner le réseau informatique en trois sections. Premièrement le réseau LAN (Local Area Network) : réseau local limité à une maison ou une entreprise. Le réseau WLAN (Wireless Local Area Network) est apparu en même temps que les terminaux mobiles. Il répond à trois besoins: la mobilité, la facilité d’installation et les réseaux temporaires.

Les deux autres types de réseau sont le réseau MAN (Metropolitan Area Network) et le Réseau WAN (Wide Area Network). Ils sont utilisés pour couvrir une surface de la taille d’une ville, voire plusieurs milliers de kilomètres. Et utilisent généralement la fibre optique.

Caractéristiques et spécificités du réseau LAN

Le support physique: à part le choix entre le réseau filaire ou sans fil (Wireless), il faut définir le type de câble à utiliser. Il y en a trois types: câble coaxial, fibre optique et paire torsadée. En général, cette dernière solution sera retenue. Elle est moins chère et plus maniable. La majorité des équipements sont dédiés  à ce type de câble.

Le type de réseau: c’est le choix le plus essentiel. Le type de réseau va déterminer l’achat de matériels spécifiques au futur réseau. Il définit le niveau d’évolution du réseau et la méthode d’accès au réseau.

La bande passante: on l’appelle le débit. C’est la quantité d’informations circulant simultanément sur le réseau. Ce débit est calculé en kilo bits par seconde (kb/s), en Méga bits par seconde (Mb/s), ou parfois en Giga bits par seconde (Gb/s). Plusieurs débits différents sont disponibles pour chaque type de réseau en fonction du type de câblage utilisé.

Les protocoles de communication: ce sont les langages utilisés pour l’échange des informations. Plusieurs langages différents peuvent être employés en fonction des applications à exécuter. Mais deux machines doivent utiliser le même langage pour pouvoir échanger des informations.

Le système d’exploitation: il définit la façon de configurer le réseau. Certains serveurs sont dédiés à un type de réseau spécifique ou une tache précise. Windows 2000 pour le serveur d’application, Linux pour le serveur Proxy et Novell pour le serveur administratif.

Les éléments d’interconnexion: il existe plusieurs types de matériels afin de diriger l’information à l’intérieur ou à l’extérieur du réseau. Ces éléments sont dédiés à un type de réseau prédéterminé.

admin

Laisser un commentaire